Aucun doute, le Bob Cochonou, c’est l’accessoire indispensable de cet été ! On le voit partout : dans les stades de l’Euro, en festival, aux soirées barbecues et bien entendu sur le Tour de France !

Cette année encore nos jolies petites deudeuches en distribueront 115.000 sur les routes du Tour de France. C’est énorme et je peux vous dire que nos petites hôtesses en attrapent même des maux de bras (si si c’est vrai). Oui mais comme vous êtes 12 millions chaque été sur la route, forcément : il n’y en aura pas pour tout le monde !

Comme vous êtes sympas, je vous donne ici 4 petites astuces pour être (presque) certain de mettre enfin la main sur le mythique bob Cochonou !

1 – La pancarte Cochonou !

C’est vraiment la technique numéro 1 et la plus efficace. Vous téléchargez votre pancarte ici et puis vous venez nous voir sur le Tour de Franc. Avec un peu de chance : a vous le précieux bob ! Si en plus de ça, vous nous rajoutez un petit déguisement bien drôle, vous doublez vos chances !Ah ah! Jolie pancarte mon père !

2 – Notre petit concours Twitter du moment !

En ce moment sur Twitter, nous faisons gagner 10 bobs Cochonou par tirage au sort jusqu’au 20 Juillet : Follow @cochonouetvous + RT et vous y êtes ! Si Twitter c’est pas vos trucs, se reporter aux autres astuces !

3 – Notre petit concours Instagram du moment !

On se donne rdv sur notre compte instagram @cochonouetvous et en plus de pouvoir suivre chaque jour le Tour de France de l’intérieur vous pouvez tenter de gagner l’un des 10 bobs Cochonou par tirage au sort. Pour participer : vous vous abonnez à notre compte @cochonouetvous, vous prenez une photo un peu drôle de votre pomme (on appelle ça un selfie), et vous taggez votre photo avec le hashtag #jeveuxunbobcochonou

4 – Le jeu « La question du jour »

Ca se passe tous le séjours sur ce blog. Je vous pose une petite question et l’un d’entre vous repart avec un pack complet de goodies Cochonou dont le fameux bob Cochonou !  100% des gagnants ont tenté leur chance ! :)

Bonne chance à vous tous et surtout si vous faites partie des 115.000 veinards de l’été 2016, vous nous faîtes suivre la photo sur Facebook, Instagram ou encore Twitter, ok !