Après les événements terribles d’hier soir à Nice, ce matin à Bourg-Saint-Andéol, tout le monde est sous le choc et bien démuni devant la violence des images et des récits. C’est Christian Prudhomme, le grand patron du Tour de France qui saura trouver le courage et les mots justes pour retranscrire notre sentiment à tous. Je vous laisse donc avec ces quelques lignes et quelques images de la journée.

« Nous souhaitons que cette journée soit digne, en hommage aux victimes. Nous pensons aux familles, nous présentons nos condoléances à tous ceux qui ont été touchés, qui ont perdu un être cher. A tous ceux qui sont blessés, dans leur chair et dans leur être.

Nous nous sommes interrogés, en effet. Mais nous pensons, en accord avec les autorités de l’Etat, que la course doit continuer, et qu’il ne faut pas céder aux pressions de gens qui veulent que nous changions notre façon de vivre.

 Le Tour de France continuera dans la sobriété et dans la dignité. »