Voilà les amis, ça y est, ça commence à sérieusement sentir la fin tout ça. Déjà ! Aujourd’hui, c’était la dernière « vraie » étape du Tour de France 2016 et pour une dernière quoi de mieux qu’une belle étape de montagne !

Ce matin sur le parking caravane, l’ambiance est déjà au bilan. « Et toi, ton Tour s’est bien passé ? Vous vous êtes bien marrés ? Pas trop fatigués? ». De notre côté on s’est éclaté et on compte bien profiter des 146,5 ultimes kilomètres de grimpettes entre Megève et Morzine pour terminer en beauté !

IMGP8901

Avant de partir, on nous annonce que la caravane ne passera malheureusement pas par le Col de la Ramaz. Des risques d’éboulements nous contraignent à emprunter une dérivation de 30 kilomètres en dehors de la route du Tour. Dommage, mais il nous reste quand même 3 superbes cols pour nous amuser !

IMGP8905

L’aventure commence avec les lacets du Col des Aravis. Les nuages s’écartent à notre passage et le ciel nous gâte même de quelques jolis rayons de soleil.

Tout juste le temps de redescendre que nous voilà déjà dans le Col de la Colombières. Les 2CV virevoltent vers le sommet perché à 1.618 mètres. En bord de route, les Hauts-Savoyards sont venus en nombre et nous guident dans une belle haie d’honneur jusqu’en haut.

Après avoir empruntés un petit bout de hors-course, nous rejoignons Tanninges et nous sommes déjà presqu’au pied du Col de Joue Plane. Au passage de Samoëns, je deviens émotif puisque c’est ici, avec mon grand-père, que j’ai eu la chance de voir le Tour passer pour la première fois. Inoubliable !

Nous traversons le village et attaquons les presque 12 kilomètres de l’ultime ascension du Tour 2016 : le Col de Joue Plane et ses 1.691 mètres. Dés le départ la foule est énorme et elle ne désemplira pas jusqu’au sommet ! Les déguisements sont bien entendus de sortie et comme le veut la tradition certains se sont installés déjà depuis plusieurs jours ! L’ambiance est énorme !

#entendusurletape : « il pleut dans ma deuche! » #tdf2016 #2cv #cochonou

Une vidéo publiée par Cochonou (@cochonouetvous) le

Et soudain, à 5 kilomètres du sommet, le ciel nous tombe sur la tête ! L’orage qui guettait depuis le début de journée finit par perdre patience et nous inflige une saucée mémorable. En moins de 5 minutes, nous sommes trempés et impossible de s’arrêter en pleine montée pour recapoter ! Qu’à cela ne tienne, on met nos capuches et on profite à fond de cette dernière montée d’anthologie ! :)

IMGP9015

Nous passons la ligne d’arrivée mouillés jusqu’aux os mais avec le sentiment de s’être offert encore un très beau souvenir sur le Tour de France !

Arrivées à Morzine, Jéjé et Cracotte chargent les 2CV sur un camion plateau pour effectuer le transfert final vers Chantilly. Au moment ou je vous écris, je suis avec une partie de l’équipe, dans le véhicule de Cédric, notre attaché de presse. Nous sommes en route vers Paris et on chante Queens à tue tête ! :)

Ca sent la fin… mais la fin va être de toute beauté !