Vous saviez qu’on faisait du très bon vin du côté de Saint-Jean de Luz ? Et bien moi pas du tout, figurez-vous !

A l’occasion de mon petit passage éclaire dans le Sud-Ouest, les potos de la caravane Cochonou se sont accordés une petite pose dans les grands préparatifs d’avant Tour et m’ont fait le plaisir d’une chouette balade œnologique en bord de mer. Ils ont même  réussit à me convaincre que chez eux il n’y en avait pas uniquement que pour le surf et le piment d’Espelette !

La vue magnifique depuis la Corniche au dessus de Saint jean de Luz

Une baguette croustillante sous le bras et un saucisson Cochonou dans la poche droite, tout le monde grimpe à bord de la 2CV Limousine Cochonou : direction le port de Socoa chez Emmanuel Poirmeur !

Emmanuel est un viticulteur basque qui fait figure de doux dingue dans la région. Cet exploitant indépendant de 35 ans, est même devenu une véritable « attraction » à l’échelle nationale en raison de son petit vignoble atypique. Ses 2 hectares de vignes sont en effet situées sur les hauteurs de la Côtes basque à Urugne, face à l’océan Atlantique, dans un coin magnifique que l’on appelle la Corniche (pour ceux qui connaissent).

L'équipe Cochonou avec Emmanuel Poirmeur.

Nous le retrouvons dans son quartier général face au port de Saint-Jean-de-Luz : l’ancienne réserve de poudre du Fort de Sokoa, un bâtiment entièrement remis en état et qui accueille aujourd’hui fus et tonneaux remplis de son délicieux nectar. Juste le temps de garer la 2C limo face à la mer, et voilà que la visite-dégustation commence ! Il se trouve qu’Emmanuel est un bon copain de Stéphane, donc forcément l’accueil est à la hauteur et on est déjà comme à la maison.

Emmanuel Poirmeur est un vrai passionné, ingénieur, agronome et œnologue de formation, le garçon originaire de la région rêvait de produire du vin, face à la mer, ici, au Pays Basque ! Un rêve devenu réalité, avec les premières parcelles plantées en 2009.

Les caves dans l’ancienne réserve de poudre du Fort de Sokoa

En plus de son goût du challenge, Emmanuel fait aussi figure de « Geo Trouvetout » puisqu’il a inventé une méthode de vinification unique au monde. Il vinifie en effet son vin dans des cuves immergées à 15 mètres sous la mer dans la baie de Socoa ! Incroyable non ? Cette technique permet d’exercer une pression, notamment grâce aux marées, qui facilite l’effervescence et produit des vins qui restent frais.

Vin rouge et saucisson : quoi de mieux ?

Après la « technique » place à la dégustation « casse croute » dans la cave ouverte pour l’occasion ! J’avoue tout de suite, je n’ai pas recraché comme le veut la tradition… non, vraiment le vin était trop bon pour ça ! :) Son Chardonnay Basque est exceptionnel et sera parfait cet été pour les apéritifs en terrasse. Son vin rouge aux arômes de Chocolat se marie parfaitement avec une petite tranche de saucisson. Testé et approuvé !

Pour résumé, Emmanuel Poirmeur est un jeune exploitant indépendant passionné qui revisite à sa manière les traditions en explorant de nouvelles idées ! Et ce qui ne gâche rien c’est que son vin bio est tout simplement excellent et devrait très vite se retrouver sur les plus grandes tables françaises.

Pour les amateurs, je vous invite chaudement à venir lui rendre une petite visite cet été pour ses ateliers « Make Your Own Wine », où vous pourrez, sous ses conseils experts, composer votre propre vin ! Rien que pour ça je crois bien que je suis « obligé » d’y retourner, tiens ! :)