Les étapes de montagne c’est toujours quelque chose d’un peu à part et notamment lorsqu’on termine en haut d’un col. Ça prolonge bien souvent la journée de quelques heures supplémentaires puisque la caravane publicitaire est tenue d’attendre l’arrivée des derniers cyclistes et leur départ prioritaire avant de pouvoir prendre la route. Je rentre donc à l’instant à l’hôtel et vous raconte tout ça avant de filer sous une douche bien méritée ! :)

Les premières pentes apparaissent...

Quelle journée mes amis ! Une vraie belle étape avec tout ce qu’il faut pour passer un bon moment : du soleil à foison, quelques belles grimpettes, des paysages superbes et un public déchainé au bord de la route ! Un régal !

Avalanche de Croc'Sec en persepective !

Partis ce matin à 10:25 de Tomblaine on a rapidement quitté les plaines de Meurthe-et-Moselle direction les Vosges, avec bientôt les premiers sapins et les premier dénivelés. Après 2 étapes de plaines, je dois avouer qu’on avait un peu hâte d’attaquer la grimpette. Et bien je peux vous dire qu’on a pas été déçu !

Des copains deuchistes ! Merci les gars, elle sont superbes vos belles !

Sur la route on a croisé plein de copains deuchistes. Merci à vous tous d’avoir déplacé vos 2 pattes et d’être venus nous saluer en bord de route ! C’est toujours un plaisir de savoir que la grande famille deuchiste est aussi là avec nous !

Bravo les artistes, très jolie pancarte !

On a croisé encore une fois plein de pancartes avec la petite 2CV Cochonou et on a fait notre maximum pour ne pas vous rater et gâter « le fan club Cochonou » comme il se doit ! Vous êtes vraiment terribles et voir toutes ces pancartes bariolées au quatre coins de la France c’est juste énorme ! Merci à vous tous et n’oubliez pas de me faire suivre vos photos sur mon mail pour participer à notre grand concours de pancartes !.

Dédicace apréciée par la partie masculine de l'équipe !

On attendait les premières vraies grimpettes avec impatience mais je peux vous dire qu’en arrivant en face du mur final à la Planche des Belles Filles, on faisait un peu moins les malins. La vue des 5,9 kms du finish avec une pente moyenne à 8,5% nous a un peu calmé ! :) Thibaut, le chauffeur d’une des berlines à même cru rester bloquer en plein milieu de la pente ! Il aura fallu les encouragements du public amusé et surtout l’aide de Fab Méca venu se coller avec sa 2CV derrière lui pour l’aider à grimper les derniers 500 mètres !  Bien marrant !

Beaucoup de monde dans le Col de Grosse pierre !

Si l’étape aura été un vrai bonheur, elle aura tout de même laissé quelques traces mécaniques sur nos jolies petites 2 pattes. A l’instant ou je vous écris, Fabien et Jéjé nos 2 mécanos ont les mains dans le cambouis sur le parking de l’hôtel et se préparent à passer une courte nuit : un embrayage et une boite de vitesse à changer…

Le profil de demain s'annonce costaud !

En regardant le profil de l’étape de demain, Fabien me disait justement que les choses sérieuses commencent réellement demain. J’ajouterai aussi qu’il faut quand même être un peu fou pour faire un Tour de France en 2CV !