Il y a un peu plus d’une semaine nous terminions le 102ème Tour de France. La 6ème Grande Boucle bouclée me concernant.Que de beaux souvenirs ! Un petit crachin nous accompagnait alors que nos 2CV défilaient fièrement sur la plus belle avenue du Monde.

IMGP4040

La dernière étape du Tour a toujours une saveur un peu particulière. Un mélange de fierté et de tristesse envahit l’équipe alors que nous parcourons le dernier kilomètre de nos aventures estivales. Pas facile de se dire que la grande fête est terminée et que dés le Lundi c’est la « vraie » vie qui reprendra ses droits !

La tradition veut que chaque année nous terminions le Tour par le déstickage des véhicules. Attention, pas les deudeuches, hein ! Celles-ci restent bien évidemment dans leurs jolies robes vichy toute l’année ! :) Il s’agit plutôt du camion semi remorque, de l’espace de Carine et des 2 petits camions nous accompagnant pendant le mois de Juillet.

L’épreuve est redoutée. Il faut bien l’équipe Cochonou au grand complet pour venir à bout de la dizaine de mètres carrés d’autocollant ! Si la tâche est coriace pour les bras elle l’est aussi pour les coeurs. Après 2 bonnes heures de travail les véhicules sont blancs comme neige et plus rien ne laisse penser qu’ils ont eux aussi vécu un Tour de France !

Côté 2CV Cochonou, la fête aussi est terminée ! Cracotte et Jéjé ont démonté les décors des fourgonnettes. Quelques heures seulement après avoir franchi l’ultime ligne d’arrivée, c’est sur la remorque arrière d’un camion qu’elles reprendront la route direction le Sud Ouest. Là-bas, elles retrouveront leur vie de princesses bichonnées toute l’année par nos 2 mécanos en chefs !

IMGP4039

Voilà les ami(e)s. C’était il y a un peu plus d’une semaine à peine et ce qui devait arriver arriva. La « vraie » vie a repris le cours de nos existences. Fini les heures de 2CV au soleil, le bruit de la foule en délire, la petite ritournelle Cochonou en boucle sur les sonos, les apéros le soir au cul du camion…

Place au syndrome post-Tour de France ! Sans blague, après avoir vu la vie en vichy pendant un mois, le simple fait de mettre un tee-shirt blanc me fait tout drôle. :)

Alors comme pour conjurer le sort, une partie de l’équipe Cochonou a ressorti avec plaisir la chemise à carreaux rouge et blanc pour les fêtes de Bayonne ce weekend ! Il paraît qu’il y avait presque autant de bob Cochonou que dans la montée de l’Alpe d’Huez !