Non, l’équipe Cochonou ne dort pas sur la banquette arrière de ses 2CV pendant le Tour de France !

On a beau aimer nos deudeuches d’un amour sincère, on leur fait quelques infidélités en soirée. Et puis ceux qui ont une 2CV savent que dormir allongé sur la banquette arrière d’une 2CV peut relever de la torture ! :)

Pour éviter de dormir à la belle étoile, un Tour de France se prépare un an à l’avance

On a coutume de dire qu’un Tour de France commence quand le précédent se termine. Et bien ce n’est pas qu’un bon mot, c’est vraiment ça !

Imaginez seulement que sur chaque étape le Tour de France balade avec lui 200 coureurs et leurs staff, 2000 journalistes, 600 caravaniers et des centaines d’équipes techniques… Au total ce sont plus de 4.500 personnes qui cherchent à dormir chaque soir dans la ville Etape du lendemain.

Il va de soit que quand vous êtes au milieu du Jura ou des Pyrénées, la ville de départ ne dispose pas de 4.500 lits… Alors comment fait-on ? On dort au camping ? Et bien oui, ça peut arriver ! :)

Pour préparer un Tour de France il faut avoir du flair…

Pour éviter de devoir dormir pendant 3 semaines sur un lit de camp, c’est la foire d’empoigne et c’est un peu le premier arrivé, premier servi.

Romuald entre en action dés le mois d’Août pour nous trouver le super logement d’un soir.

Vous le savez, le parcours du Tour n’est annoncé qu’au mois d’Octobre, donc c’est la chasse aux infos pour savoir ou passera la Grande Boucle.

Sans dévoiler toutes les recettes du chef, sachez qu’il faut avoir du flair, connaitre pas mal de monde et parfois faire quelques déductions expertes façon Nostradamus pour savoir où et et quand réserver au mois de Juillet.

Romuald, Marion et Stéphane : Les experts en logistique

Tout faire pour éviter les transferts interminables en fin d’étape

Pour les malheureux qui n’ont pas un Romuald dans leur équipe, il faudra en passer par un transfert de fin d’étape pour rejoindre l’hôtel.

Après 5 heures au soleil, vous êtes parti pour 3 heures de bouchons pour rejoindre votre logement à l’autre bout du Cantal. Et rebelotte le lendemain matin pour rejoindre la ville Départ. Sur une durée de 3 semaines ça peut vite fatiguer sans compter que le coût additionnel en carburant est substantiel.

Quand le plan se déroule sans accroc on a même droit à la piscine !

J’ai le plaisir d’annoncer aux amis de l’équipe Cochonou que cette année encore Romuald et Stéphane ont fait un travail d’orfèvre pour nous éviter les plans galères et les nuits compliquées à même le sol à la salle des fêtes de Peyragudes. :) Il parait même qu’il serait une bonne idée de prendre votre maillot de bain dans la valise !

Je souhaite profiter de ce modeste post pour tirer mon chapeau aux hommes et femmes de l’ombre qui depuis le mois de Septembre se décarcassent pour faire que le mois de Juillet se déroule comme sur des roulettes. Bravo à toute l’équipe, mon dos et mes cervicales vous remercient d’avance ! :)