Après avoir quittés les Pyrénées sur un contre la montre au pays du piment, nous enchaînons sur un petit transfert jusqu’à Orléans avant d’attaquer l’ultime étape de ce Tour de France 2018.

Je ne vous cache pas que depuis hier soir, l’équipe Cochonou à le coeur lourd, on sait qu’il en reste une, mais on sait aussi que c’est la dernière. Et rien à y faire, on ne peut pas s’empêcher de se dire que c’est déjà fini.

Ce matin, nous décollons à 9h20 pétantes de notre campement d’Orléans en direction du départ à Houilles. Juste avant d’entrer sur le parking caravane, sur le dernier parking caravane, on se prête à une petite tradition : Les filles prennent le volant et les garçons se hissent en haut des petites deudeuches. Pour ma part, je prend un plaisir fou à conduire la 2CV limousine !


Sur le parking, on a même la visite surprise de nos copains les Joyeux Lurons, vous savez ces fanas de saucisson qui chaque année sont sur les bords de route avec des déguisements toujours plus fous et des petites attentions pour nous.
Et puis sur le parking caravane ce matin, il s’est passé quelque chose d’énorme qu’il faut que je vous raconte. Nous sommes alors tous rassemblés pour la dernière chorégraphie de ce Tour de France quand les organisateurs ont prennent le micro pour nous annoncer la gagnante du concours « Miss Caravane 2018 ». Vous n’allez pas le croire, c’est notre Charlotte nationale qui a décroché le titre !

Nous n’oublions pas que notre mission est avant tout d’aller à votre rencontre, vous les passionnés de saucisson, nos fans du bord de route ! Nous partons donc de Houilles sous les hourras des habitants venus vraiment nombreux pour ce dernier départ, direction la capitale. Le tracé du jour nous emmène dans de jolis petits coins à deux pas de Paris, Maisons-Laffite, Carrières-sous-bois ou encore Saint-Germain-en-Laye nous offrent un très bel accueil.

Autant de jolis petits coins que de sourires sur le bord des routes, dans les champs, sur les trottoirs ou sur les ponts, vous étiez tous ravis de nous voir, et nous aussi je vous le garantis ! Cette étape était aussi « soit disant » la dernière de notre chauffeur de limousine « Daminou », mais regardez bien ce regard dans le rétroviseur… il veut dire « je reviendrai » !

Juste avant le grand final, nous sommes rejoins par le reste de la famille Cochonou, les camions d’animation et la semie remorque, les retrouvailles sont géniales, preuve en sont les énormes coups de klaxon envoyés par notre ami Richard !
L’étape se termine en beauté, comme chaque année, sur la plus belle avenue du monde, une fois de plus les pavés des Champs Elysées nous font trembler et je ne vous cache pas qu’après quelques mètres en voyant tous mes camarades souriants et émus je n’ai pas su retenir une larmichette !

Je sais que vous adorez voir les images de ce moment, parce que vous aussi vous avez l’impression de faire un peu partie de la famille, et c’est bien normal après tout. Alors ce que je vous propose, c’est qu’on fasse un peu plus durer le plaisir et qu’on se retrouve demain pour en parler !