Que c’est beau le Beaujolais ! Avec ces petits vallons, ces vignes à perte de vue et ces jolis petits villages en pierres dorées… Ajoutez-y une jolie petite deudeuche vichy et vous avez la carte postale parfaite !

Nous sommes en Novembre, le Beaujolais Nouveau vient tout juste d’être tiré des fûts et nous prenons la route direction le petit village de Theizé ! Notre mission, découvrir le meilleur des vins du Beaujolais !

La petite route qui sillonne entre les vignobles nous emmène tout droit au Domaine Brossette Paul André et Fils à Theizé (69). La jolie maison qui accueille le savoir-faire de la famille Brossette est accroché à la colline et offre une vue spectaculaire sur la vallée de Villefranche S/ Saône et les Dombes au loin. Magnifique !

Le domaine Brossette existe depuis 1710 et la famille Brossette vinifie et élève ses vins dans la plus grande tradition de père en fils depuis 8 générations.

En parlant de fils, c’est justement Pierre Valéry Brossette et sa femme Caroline qui nous accueillent aujourd’hui pour un beau moment de convivialité autour d’un tranche de saucisson et quelques verres de vin rouge !

Pierre Valéry est un grand gaillard, qui du haut de ses 2m10 veille sur un héritage familial de 23 hectares de vignes en Beaujolais. Ici, la vigne est une passion de famille puisqu’avec sa femme et ses 2 fistons, il s’attache à produire un vin de Beaujolais de grande qualité dans le règle de l’Art.

La vinification et les vendanges sont faites de façon manuelle pour une meilleure qualité. C’est d’ailleurs pendant les vendanges qu’une grand partie du travail se joue. Les vendangeurs font un tri très sévère lors de la récolte directement sur le cep puis au bac par une table de tri.

Dans le respect des traditions beaujolaises et bourguignonnes, la fermentation se fait ici en grappes entières. Cela permet d’enrichir la gamme d’arômes des vins et offre au breuvage un surcroît de complexité.

Après la visite des fûts, Pierre Valéry nous emmène dans son autre royaume, le caveau ! Il est coutume de dire qu’en Beaujolais on sait accueillir et qu’avant de parler de la météo on commence par offrir un verre… Et bien, c’est à peu près ça ! :)

Après s’être coupé quelques rondelles de saucisson, le maître des lieux nous offre une bien jolie dégustation de ses productions maisons. A l’intérieur, les distinctions, coupes et diplômes s’empilent. Ici on fait du bon vin et on le fait avec simplicité et modestie.

La dégustation commence en douceur avec le Beaujolais Nouveau de la maison. Et pas n’importe lequel puisqu’il a été élu meilleur Beaujolais Nouveau 2016 ! Tout sur le fruit, subtile et élégant, parfait pour un apéro entre amis !

Tous les vins de la maison, sont étiquetés de la signature « Empreinte ». Sur l’étiquette on retrouve même l’emprunte digitale du pouce de Pierre-Valery. Une belle manière de suggérer qu’ici le vin on le fait avec les mains et le coeur.

Alors que nous échangeons sur le metier de viticulteur en beaujolais, Pierre Valéry nous fait goûter ses crus Beaujolais. Je ne saurais que vous recommander son Moulin à Vent et son Côte de Brouilly 2015, une vraie petite pépite qui a notamment obtenu les faveurs du Guide Hachette des vins.

Une belle rencontre comme on les aime, pleine de générosité et de simplicité. Il s’en fallait de peu pour qu’on reste la fin de journée et peut-être même le week-end tout entier ! Un énorme merci à vous le sais et à très vite !

IMGP9860

Les ami(e)s, si vous êtes de passage en Beaujolais, passez saluer de notre part les Brossettes, laissez vous aller à une petite dégustation de leurs meilleurs crus et si vous êtes une bonne bande de copain vous pouvez même organiser un repas dégustation au caveau du domaine !

+ Toutes les infos sur le Domaine Brosette