Vous le savez, nous étions ce weekend dans le Beaujolais pour 2 jours de fête à l’occasion du Marathon du Beaujolais. Forcément, l’occasion était trop belle pour ne pas s’offrir une petite virée en 2CV Cochonou au coeur des vignes.

Ni une, ni deux, j’embarque avec Jéjé à bord de la 2CV Cochonou. Direction le Mont Brouilly pour une chouette rencontre avec le Château de la Brasse !

Que c’est beau le Beaujolais ! Avec ces petits vallons, ces vignes à perte de vue et ces jolis petits villages en pierres dorées… Ajoutez-y une petite deudeuche vichy et vous avez la carte postale parfaite !

Nous sommes fin Novembre, le Beaujolais primeur vient d’être tiré des fûts et ce matin, nous avons rendez-vous avec Benjamin Chalon à Charentay.

En arrivant dans le petit village situé juste aux pieds du fameux Mont Brouilly, nous découvrons une bien jolie demeure en pierres blanches. Le Château de la Brasse a été construit en 1830 et appartient à la grand-mère de Benjamin.

Comme souvent en Beaujolais, le vin est histoire de famille ! Benjamin du haut de ces 25 ans, dirige avec passion et enthousiasme les 7ha de vignes de la propriété. Depuis 2 ans, ce courageux, a repris la suite de sa grand-mère à la tête de la propriété.

IMGP3413

Alors que nous garons, la 2Cv dans la cour du Château, Benjamin et son père nous accueillent avec un franc sourire. Tout le monde est à l’oeuvre pour accueillir le passage du Marathon demain matin. Le Château de la Brasse est partenaire de l’épreuve et accueillera à ce titre le passage de plusieurs milliers de coureurs au coeur même de la salle des fûts ! Bien entendu les coureurs se verront offrir au passage un petit canon de la maison ! :)

Après la visite des fûts, Benjamin nous emmène dans son autre royaume, le caveau ! Nous sortons un saucisson, Benjamin remplit quelques verres : il est 10h30 et le petit déjeuner est servi ! :)

La dégustation commence comme il se doit avec un petit verre de Beaujolais Nouveau. Comme nombre de ces jeunes viticulteurs en Beaujolais, Benjamin s’applique à proposer un primeur de qualité. Non, les mais, ici pas de goût de banane bizarre mais un vin très fruité, élégant et avec un vrai caractère. Parfait pour accompagner quelques tranches de saucisson !

Alors que nous échangeons sur les méthodes de vinification en Beaujolais et le difficile mais passionnant métier de viticulteur, Benjamin nous propose de déguster quelques autres vins de la maison.

La jolie « cuvée du petit chaton » restera un très bon souvenir. Un beaujolais-villages très agréable tout en souplesse, finesse et avec un très beau fruité tendant vers le cassis et la fraise des bois. On vous la conseille !

IMGP3391

Une belle rencontre comme on les aime, pleine de générosité, de simplicité et de passion. Il s’en est fallu de peu pour qu’on reste toute la journée ! Un énorme merci à toute la famille pour l’accueil !

IMGP3411

Si vous êtes de passage dans le Beaujolais, passer saluer Benjamin et sa famille de notre part ! Si vous êtes sympa, je ne doute pas que vous aurez droit à une petite dégustation et si vous déboulez entre copains, on vous invite à réserver le caveau du domaine pour un bel apéro découverte !

+ d’infos sur le Château de la Brasse