Après 3 jours passés sur le Marathon du Médoc 2016, au coeur de l’une des plus belles régions viticoles de France, la tentation était trop forte pour ne pas s’offrir une petite balade gourmande et oenologique !

Dans la région, les belles maisons de vin ne manquent pas, mais notre petite balade en 2CV Cochonou nous emmène aujourd’hui à la découverte de l’un des plus prestigieux Châteaux du Médoc : le Château Grand-Puy-Lacoste.

Pour l’occasion on a mis un coup de propre sur notre 2CV et on a même repassé nos chemises Cochonou. C’est pas tous les jours qu’on nous invite à venir boire une verre dans un château ! :)

IMGP9350

L’histoire de Grand-Puy-Lacoste s’inscrit dans une saga familiale qui remonte au XVIème siècle. Le cru s’est transmis de génération en génération et est resté au sein de la même descendance jusqu’en 1920, avant de devenir la propriété de la famille Borie en 1978.

IMGP9351

A peine le temps de garer notre 2CV devant la grille, qu’Antonio Flores vient nous accueillir pour une visite guidée de la propriété. Antonio est chef de culture au Château. C’est lui qui a la responsabilité de l’intégralité de la production des 98 hectares de vignes de la propriété.

IMGP9323

La visite commence forcément par un petit tour au pied des vignes. Le domaine est planté à 75% de Cabernet-Sauvignon, 20% de Merlot et 5% de Cabernet Franc. Le sol est constitué de graves qui assurent un excellent drainage des eaux. Le micro-climat médocain avec son fort ensoleillement et son taux d’humidité élevé donne à la vigne des conditions idéales pour la production d’un vin de grande qualité !

IMGP9324

Nous sommes au mois de Septembre, les grappes sont belles et le raisin est déjà bien gorgé de soleil. Encore 2 petites semaines et Antonio et ses équipes pourront attaquer les vendanges !

IMGP9321

La visite continue à l’intérieur de la superbe bâtisse avec la visite des cuves de vinification. Ici la tradition rencontre la haute technologie pour produire un vin d’exception.  43 cuves thermo-régulées, de contenances différentes, permettent un travail de haute précision. Presque chaque parcelle est isolée et travaillée indépendamment avant de procéder à l’assemblage des différents cépages.

IMGP9335

Après l’assemblage,  les vins sont descendus en barriques et placés dans le chai de vieillissement pendant une durée d’à peu près 16 mois. L’alchimie entre le bois du tonneau et le vin opère pour finaliser un grand vin de Médoc.

IMGP9355

A ce stade de la visite, il faut bien avouer que l’envie de goûter le délicieux breuvage commence à se faire fortement ressentir. Jéjé commence à trépigner et de mon côté j’hume à pleins poumons l’air saturé de tanins ! :)

IMGP9361

C’est dans la salle de réception qu’Antonio nous invite à découvrir le résultat d’années de travail et de savoir-faire. Sur la table, 3 belles bouteilles nous attendent pour une séance de dégustation.

IMGP9372

Notre guide nous met à l’aise tout de suite : le vin c’est une affaire de plaisir et de sensation. Un vin est bon si on le trouve bon. Le côté dégustation pompeuse et technique c’est pas son truc ! Ca tombe bien ce n’est pas forcément le notre non-plus ! :)

IMGP9374

Jéjé découpe un saucisson, Antonio nous sert un verre et nous voilà parti pour un vrai bon moment de convivialité et de partage. Le vin est juste magnifique et le moment est tout simplement parfait !

IMGP9367

Un grand merci au Château Grand-Puy-Lacoste de nous avoir ouvert les grilles de son somptueux Château et à Antonio Flores d’avoir pris le temps de nous faire découvrir la richesse de son savoir-faire. La prochaine fois, on t’invite à Saint-Symphorien-sur-Coise ! :)