Dans mes derniers articles, je vous ai plutôt parlé de l’aspect festif du Marathon du Médoc, de ses déguisements tous plus fous les uns que les autres, de la rencontre avec les participants le premier jour ou encore de la course en elle même.

Mais dans le Médoc, le sport n’est pas la seule tradition, et je ne vous apprends rien, c’est aussi et surtout l’une des plus belles régions viticoles de France.

Alors ce matin là, juste avant d’aller à la rencontre des participants sur le stade de Pauillac, nous sommes partis tous les 4, Jéjé et sa deudeuche, moi même et Gilou notre guide local faire une petite balade gourmande au milieu des vignes.

C’est une sorte de tradition lors de notre passage annuel dans la région, la balade gourmande ! Il faut le dire, le saucisson aussi c’est une histoire de terroir, de tradition et même d’authenticité !

Pour cette matinée d’escapade, nos amis de Pauillac nous ont réservé une jolie surprise, nous sommes allés visiter les caves du célèbre domaine Lafite – Rothschild, oui monsieur !

Dans les allées du Château, la deudeuche faisait figure de jouet face aux imposantes grilles et aux arbres centenaires.

Après avoir largement apprécié l’extérieur du domaine, nous sommes entrés avec Eloïse, qui nous a fait une visite guidée des lieux. L’espace d’un moment, nous étions comme de vrais châtelains, ou plutôt comme des gosses devant tous ces contenants.

Nous avons traversé les pièces en suivant les différentes étapes de fabrication du vin, des machines à trier aux impressionnants Fûts de 270 Hectolitres, en passant par les différents chais pour finir dans la célèbre salle aux 2000 barriques.

Le lieu était paisible mais quelques jours après, ce sont pas loin de 200 vendangeurs qui entreraient en action pour ramasser à la main le raison des 114 Hectares de vignes du domaine .

Pour nous accompagner, nous avions également Jacques, l’actuel Tonnelier de la Maison Lafite Rothschild, chaque année, ce sont pas loin de 2000 tonneaux qui passent entre ses mains. C’est avec fierté qu’il nous montre ses initiales frappées sur chaque tonneau !

Au passage, nous en profitons pour papoter avec les employés du chais et leur offrir le célèbre bob à carreaux, qui il me semble a été immédiatement adopté.

Et puis, vous vous en doutez, on a pas pu résister à le déguster ce vin fabriqué avec amour Chez Lafite – Rothschild. Tout ce que je peux vous dire que sa réputation est bien fondée, il nous a ravi les papilles !

Vous vous en doutez, on avait aussi apporté du saucisson.. et devinez quoi, le Cochonou Label Rouge se marie à la perfection avec le Médoc : un régal !