Bien sûr il y a les millions de bras tendus, les banderoles, les déguisements, les cris d’encouragements… mais ça mis à part sur les routes du Tour on est plus vraiment sur une route française mais bien sur la route du Tour de France. Subtile nuance qui fait toute la différence !

Etape de montagne sur le Tour de France

Sur la route du Tour on n’est pas vraiment en France…

Concrètement, le Tour de France est la seule épreuve sportive au monde à disposer d’un usage privatif de la route pendant le passage de la course et de la caravane.  Chaque année, la route du Tour est privatisée par l’organisateur ASO. C’est ce qu’on appelle la « bulle privative ». Celle-ci se déplace tout au long du parcours du Tour.

Fin d'usage privatif

Les routes sont fermées, 1h30 avant le passage de la caravane, qui passe elle-même 1h30 avant les coureurs et sont réouvertes à peu près 20 minutes après le passage de la dernière voiture signifiant la fin de l’usage privatif. Ce qui signifie que pendant grosso modo une demi journée on est plus vraiment sur une route française mais bien sur la route du Tour de France ! :)

Les caches plaques Cochonou

Au passage, c’est aussi pour ça qu’on peut porter des caches plaques d’immatriculation… Il sont pas de toute beauté ceux de la caravane Cochonou !

Sur la route du Tour on applique un code de la route différent…

Pour commencer, on ne s’arrête pas aux feux rouge. Ça à l’air tout bête, mais c’est plutôt sympa de traverser une agglomération sans se préoccuper de la couleur des feux. Attention aux mauvaise habitude en rentrant.

Ensuite, la vitesse maximum est fixé à 80km/h. dans les faits c’est vraiment exceptionnel qu’on roule à cette vitesse, la moyenne se situe plutôt autour de 40 km/h sur une étape entière.

Damien souffle sur le parking caravane

Sur le Tour on souffle aussi. Mais là aussi subtile différence, il n’y pas de capitaine de soirée puisque tout le monde souffle : les chauffeurs, les hôtesses et même les blogueurs. :) Niveau alcoolémie, là aussi petite différence, puisque la limite est fixée à 0,0. Facile à retenir !

Sur la route du Tour on lance des saucissons aux motards et à leurs jumelles radars…

Et oui sur le Tour de France il y a aussi des radars mobiles. Sans blague ! Je peux même vous dire qu’on les voit nous remonter tous les jours et que comme dans la vraie vie il s’installe bien camouflés en bord de route. Si vous dépassez la barre des 80km/h et bien vous pouvez même perdre des points sur votre permis.

Les jumelles sur le Tour de France

Nous avec nos deuches, on est plutôt tranquille de ce côté là. A 80 km/h on risque de s’envoler. Du coût, le passage des jumelles, c’est un peu la blague de la journée. On leur lance des saucissons et on leur fait des grands coucous. :)

Sur la route du Tour les gendarmes et policiers sont nos amis…

Bon le reste de l’année aussi mais là pendant le Tour ce sont vraiment des copains ! :) On se voit tous les jours, on passe en quelque sorte nos vacances d’été ensemble et on sait surtout que les gars sont là pour assurer notre sécurité et faire en sorte que la fête du Tour reste une fête ! Un grand bravo à eux au passage !

La police nationale sur le Tour de France

Sur la route du Tour on se fait escorter par la Garde Républicaine…

Un peu comme le président de la république, on a la chance d’avoir au cœur de la caravane, 11 Gardes républicains à moto. Et pas n’importe lesquels puisque les gars sont tous membres de la section voltige de la Garde !

La garde républicaine sur le Tour

Chaque garde se voit confié une partie de la caravane publicitaire et s’assure que tout se passe bien le long du parcours. Cette année notre préposé se nomme PJ et porte le N°56.

PJ et l'équipe Cochonou

Vraiment des super gars et avec le temps certains sont devenus des vrais potes : on se voit avant et après l’étape, on est pote sur Facebook et cette année ils nous ont même fait la surprise de nous rejoindre au restaurant pour manger un soir avec nous !

Vous comprendrez avec tout ça que pour nos chauffeurs 2CV, le retour à la maison fin Juillet fait souvent un peu bizarre : plus de klaxons, plus de motards en escorte et attention à ne pas oublier les feux rouges ! :)