La caravane du Tour de France et ses plus de 160 véhicules distribuent cette année pas moins de 14 millions de cadeaux sur les routes du Tour de France. De notre côté, nos 7 petites 2CV et leurs hôtesses ont la mission d’écouler 7 tonnes de mini saucisson sec, 115 000 bobs et 5 000 sacs cabas en moins de 3 semaines. Pas rien et je peux vous dire qu’il y’a de quoi attraper une tendinite !! :)

Justine s'applique à la distribution de bobs Cochonou

Si vous êtes nombreux à poster en ligne vos photos de butins ou à venir nous remercier pour les nombreux goodies attrapés sur le bord de la route du Tour de France, vous êtes aussi un certain nombre à ne pas comprendre pourquoi vous êtes malheureusement rentrés sans votre bob Cochonou ou votre sachet de saucissons. Bref, on nous pose beaucoup de question sur ce sujet et il me semblait intéressant de vous donner quelques infos et astuces sur les règles de distribution au sein de la caravane du Tour.

Avant toute chose, il faut bien comprendre que ce qui ressemble à un joyeux bazar est une organisation bien huilée qui respecte un certain nombre de règles de sécurité fixées par ASO, la société organisatrice du Tour. Pendant chaque étape, Guillaume notre chef caravane installé en tête du cortège des 2CV Cochonou est en connexion permanente par talkie avec la « Direction Caravane ».

Voici donc une liste exhaustive de situations que les grand habitués des bords de route du Tour connaissent bien mais dont malheureusement tout le monde n’est pas au courant.

Quels sont les endroits où la caravane du Tour de France ne distribue pas ?

Sur le parking cravane

Vous êtes nombreux à venir nous saluer le matin avant l’étape sur le parking caravane et forcément il est tentant de repartir avec un sac rempli de goodies. Le fait est que la distribution est pourtant interdite par les organisateurs du Tour sur cet espace technique réservé à la préparation des équipes et des véhicules.

Entre le parking caravane et le village Départ

Il en va de même pour le passage reliant le parking caravane et le village Départ. Pour des questions encore de sécurité et de logistique aucune hôtesse du Tour n’a l’autorisation de vous envoyer de goodies avant d’entrer dans la zone dite « bulle privative » du Tour de France. En gros, entre le parking caravane et le village Départ nous ne sommes pas encore sur la route du Tour !

Après le passage de la ligne d’arrivée

C’est la même chose après le passage de la ligne d’arrivée. Nous ne somme plus officiellement sur la route du Tour et donc nous ne sommes plus autorisés à distribuer de cadeaux. Dans les faits, il faut bien se dire qu’on a de toute manière déjà tout distribué pendant l’étape.

Dans les parcs naturels

Pendant l’étape, la distribution peut aussi s’arrêter dans certaines zones traversant des parcs naturels ou des espaces protégés. Dans ces passages en Zone Natura 2000, il peut même arrivée que nous ayons consigne d’éteindre les sonos et de faire rentrer les hôtesses dans les véhicules pour ne pas créer trop de nuisances sonores et visuelles à la faune locale.

Sur certaines routes marquées par l’Histoire

Cette année aussi nous sommes passés sur certaines routes à forte connotation historique comme le Mémorial de Verdun par exemple. Tout le monde comprendra que dans un lieu de mémoire aussi impressionnant il serait un peu déplacé de distribuer des bobs et de rouler avec la musique à fond les ballons.

Elodie qui distribue du bob Cochonou ! Levez les bras, il n'y aura pas pour tout le monde !

Pendant l’étape, quelles sont les situations spéciales pendant lesquelles les 2CV ne peuvent pas distribuer ?

En cas de très fortes intempéries ou rafales de vent

Ca aura été parfois le cas cette année en début de Tour, mais en cas de très fortes intempéries ou rafales de vent, les hôtesses de la caravane rentrent momentanément dans les véhicules. Il en va de leur sécurité. Si sur le bord de la route une grosse averse peut être supportable sous un parapluie, imaginez lorsque vous roulez à 40 km/h cheveux au vent ! Je peux vous dire que dans ces situations, nos petites hôtesses qui sont un peu des casse-cous piétinent d’impatience à l’idée de pouvoir ressortir des 2Cv et recommencer la distribution.

Pendant une « remontée Caravane »

Au cours de l’étape il peut arriver qu’une 2CV et son équipage aient besoin de faire une petite pause technique. Lorsqu’ils redémarrent pour rejoindre la course les autres 2CV sont déjà loin et il faut remonter les véhicules des autres marques. C’est ce qu’on appelle dans notre petit jargon « une remontée de caravane ». Et bien lorsque l’on remonte la caravane, l’idée est de remonter le plus vite possible jusqu’aux autres 2CV de l’équipe sans « gêner » les collègues des autres marques dans leur animation. On éteint la musique, les hôtesses rentrent dans la 2CV, on arrête la distribution et on se fait le plus petit possible.

Dans la même idée, il peut arriver qu’un gros char ou des véhicules volumineux aient besoin de nous doubler pendant l’étape. Dans ce cas l’intégralité des petites 2CV Cochonou va se mettre sur la voie de droite pour laisser passer les collègues et la distribution ne pourra se faire logiquement que du côté droit.

Si la caravane est en retard sur les horaires fixés par ASO

En cours d’étape nous pouvons aussi recevoir un coup de talkie de la direction caravane nous informant que nous sommes en retard sur l’équipe devant nous. Pour des questions de sécurité, il est fait en sorte qu’il y ait un minimum d’espace entre les différentes équipes de la caravane de façon à éviter que le public ne soit tenter de traverser la route entre 2 caravanes. Dans ce cas là, les consignes des organisateurs du Tour sont simples : « Cochonou vous êtes à la bourre. Vous arrêtez la distribution et vous rattraper le convoi »…

Quels sont les endroits à éviter lorsqu’on veut à tout prix mettre la main sur un bob ou un saucisson Cochonou ?

Les descentes ! C’est quasiment la règle numéro uno ! Déjà forcément on roule un peu plus vite mais c’est surtout une question de sécurité. A 70 km/h un joli petit sachet de saucissons petit devenir un projectile dangereux et nos hôtesses s’abstiennent en générale de distribuer dés que les 2CV prennent un peu de vitesse.

Sur un pont ou au bord d’un ravin. On ne voudrait pas que dans l’excitation quelqu’un passe par dessus bord et même pour un bob Cochonou !

Priscilla tout sourire la main dans le panier de mini saucissons sec !

Le Tour de France est une fête et le passage de la caravane est un magnifique spectacle gratuit et accessible à tous. De notre côté du volant on fait le maximum pour que le plus grand monde puisse repartir avec un petit souvenir de cette super après-midi sur la bord de la route !

J’espère que ces quelques petites astuces ou explications vous permettront de comprendre d’avantage cet énorme barnum qu’est la caravane publicitaire du Tour. Bon ok un dernier petit tuyau pour vous les amis…. N’oubliez pas de fabriquer votre pancarte Cochonou, c’est presque le jackpot à chaque fois !  :)