Savoir gérer l’embrayage, bien utiliser le klaxon et surtout ne jamais s’arrêter… une étape de montagne en 2CV c’est tout un Art !